Retour à l'Accueil
Prochaine AG


COMPTE RENDU de l'assemblée générale de la FNAMI, 30 Janvier 2010


Le samedi 30 janvier 2010, 3 associations régionales de musiciens intervenants étaient présentes pour l'AG de la FNAMI, Fédération Nationale des Musiciens Intervenants, au CFMI de TOURS. Nous remercions le CFMI de Tours d'avoir bien voulu accueillir l'AG de la Fnami dans ses locaux.

Ouverture de la séance à 14h en musique !!!
avec un groupe de musiciens composé d'étudiants de 2ème année du CFMI de Tours !...
Applaudissements chaleureux des membres de l'assemblée générale, ravis de débuter cette réunion
de façon aussi motivante !

Etaient présents :
FNAMI Ile de France : Philippe Monnier, trésorier de la FNAMI
FNAMI Bretagne : Bruyère Jouffe (présidente adjointe de Fnami Bretagne) , Cécile Gomez (présidente de Fnami Bretagne)
FNAMI Centre Cluster : Véronique Formont (secrétaire Cluster), Stéphane COUSIN (trésorier Cluster), Véronique Haudebourg, Alain Dussine, Maxime Lemeur, Aline Bissey, Camille Bertrand, Pierre Blavette, Thomas Gruselle, Simon Polizzi, Madeleine Saur, Elodie Servajean, Stéphane Xeres.

« Invités » : Claire Rémy, Emilie Dewaele.


Excusés : Fanny Grange-Baranger, Franck Anis, Philippe Coulaud, Lisbeth Bly, Soledad Laghechim, Benoit Fallou, Elise Charles, Ouassem Nkhili, Florent Gateau, Claire Fournier, Anne Duthoit, Stéphanie Couratier, Pierre-Yves Benoit, Claire Roinsolle, Virginie Mande, Céline Rocher.
Elisabeth Velty, Anne-Marie olive
.

  • HISTORIQUE et présentation DE LA FNAMI présentée par Philippe Monnier
En 1999, création de la FNAMI, fédération des associations de MI.
En 2007, création de la FNAMI fédération nationale des MI. L’idée est de créer une seule association nationale qui se décline en associations régionales et départementales. Les associations régionales gardent leurs particularités propres, en continuant leur travail de mise en réseau sur le terrain avec les partenaires locaux, tout en bénéficiant d’une légitimité nationale et fédérative. Chaque musicien intervenant en adhérant, adhère à la Fédération Nationale et une part est reversée à l’association régionale. Des MI isolés en région n'ayant pas d'association régionale peuvent adhérer directement à la fédération.
Cette association professionnelle a pour objectifs de :
- représenter et défendre la profession,
- contribuer à une meilleure visibilité de la profession,
- organiser la profession à travers un maillage régional et départemental du territoire.
- organiser la circulation de l’information au sein de la profession.
- contribuer à une meilleure connaissance des conditions d’activité des MI, et du métier en général.
- définir des conditions d’exercice satisfaisantes,
- renforcer la formation continue.


Le but de tout ça étant d'arriver à la création d’un poste rémunéré grâce à des subventions de nos deux ministères de tutelle. Cela paraît indispensable pour la réalisation de cette Fédération, car depuis le début, elle n'arrive pas à trouver les forces nécessaires dans les associations régionales, qui ont déjà bien du mal à trouver des forces pour fonctionner. Avec cet appui financier et professionnel et la mise en réseau des compétences de chacune de ses associations et ses adhérents, la FNAMI pourrait devenir réellement opérationnelle.

Il apparaît également nécessaire que, même si le CA est constitué de délégués de chaque association, la présidence et le bureau soient tournantes dans les régions et ne soient pas toujours portés par les mêmes.

  • BILAN MORAL
Le bilan de ces deux dernières années est bien maigre, du fait des démissions successives des membres du bureau. Ne reste plus que le trésorier, d'où l'urgence et la nécessité de faire de nouvelles élections.
Remarques transmises par Rémi Steichen, responsable du journal des MI, : il réitère sa proposition de récolter des articles écrits par des MI pour le Journal.

  • BILAN FINANCIER
Actuellement 949,00 euros en caisse.
Pas de suite donnée à la dernière assemblée générale (à part la Bretagne) qui proposait que chaque association régionale verse une part de ses adhésions à la Fnami.
CLUSTER attendait l'organisation d'une assemblée générale pour connaître les modalités de versement ;
L'AMISE est prête elle aussi à reverser une partie de leurs cotisations mais a besoin de savoir comment et à qui exactement reverser cette cotisation

Question : à quoi servent le versement d'une part des adhésions ? Frais de transport pour se déplacer dans les différentes réunions , frais de fonctionnement … participation au budget du festival pour les perspectives 2010 ? )

  • PERSPECTIVES POUR 2010
PROJET CULTUREL du festival National de créations musicales proposé par Ouassem Nkhili :
Nous écoutons Ouassem actuellement au Canada par le biais d'un enregistrement audio pour présenter le festival . Un dossier présentant le festival est distribué aux membres de l'assemblée.


Objectif du festival : faire comprendre au grand public l'intérêt culturel et social de mener des démarches musicales à long terme, reconnaissance du métier de musicien intervenant.
Le projet de festival prévu pour mars 2011 implique 100 enfants, 16 MI. Le projet touche 4 groupes de 25 enfants en moyenne de différentes commune de la région centre. Il a pour but de promouvoir la pratique musicale tout public. Le festival fait appel à deux metteurs en scène (Ouassem a en tête deux personnes : Anne-Maire Gros, Jacques Mayoud)


Lecture du projet et réactions :
Pour ceux qui ne connaissent pas le projet, vous pouvez vous rendre sur le site www.musiciensintervenants.wikispaces.com
Ce projet concret est l'occasion de donner un souffle à la Fnami, de trouver de nouvelles énergies .
Les membres de l'assemblée valide ce projet pour les perspectives 2010 mais quelques réactions sur :
- l'Esprit du projet = toucher un plus grand public mais dans sa présentation, pas d'ouverture particulière sur un nouveau public. Si l'enjeu d'un tel projet est de dépasser le cercle du public habituel (parents , MI, enseignants), il faudrait relier ce festival avec un projet local, se mettre en lien avec une municipalité pour s'intégrer dans un festival déjà existant .
Quels sont les festivals jeune public proposés sur Tours ?
Exemples proposés :
Terre de son
Le printemps des poètes
Schoralia ?
Prix académique de la création(?) ...


- l'organisation :
Dans le projet du festival, il est proposé de jumeler les groupes . La question est posée : pourquoi ne pas faire 4 projets différents? Grosse machine qui ne bouillonne pas assez. Pas assez de diversités. Il faudrait une pluralité des approches (chorégraphiques, vocal , orchestre...)
- le choix de la salle
Réticence des étudiants sur le choix de la salle polyvalente Gaston pailloux . Autres propositions : Espace malraux , Centre culturel Saint Pierre des Corps.
- Proposition de se mettre en contact avec Gérard Authelain : organisation des momeludies sur Lyon.
- Choix du nom pour le festival . « Graines de son » étant déjà utilisé pour une association musicale , les noms qui plaisent aux membres de l'assemblée :
Poly-sons ou poly'sons
Récré à sons



  • ELECTION DU Conseil d'Administration
Sont élus à l'unanimité au Conseil d'Administration :
Fnami Idf : Philippe Monnier
Fnami Bretagne : Bruyère jouffe, Cécile Gomez
Fnami Centre cluster : Maxime Lemeur, Véronique Haudebourg, Alain Dussine, Aline Bissey, Madeleine Saur, Elodie Servajean.



  • ELECTION DU BUREAU
Sont élus à l'unanimité :
Président : Alain Dussine
Trésorière : Aline Bissey
Trésorier adjoint : Philippe Monnier
Secrétaire : Madeleine Saur
Secrétaire adjoint : Maxime Lemeur



  • QUESTIONS DIVERSES
- Le siège social de l'association est transférée à l'adresse suivante :
CFMI de Tours (à confirmer...)
- L'assemblée générale donne tout pouvoir pour signer séparément les chèques à Alain Dussine et Aline Bissey, en leur qualité respectives de président et de trésorière.


La séance est levée à 17h !!! un groupe de musiciens composé d'étudiants de 1ère année du CFMI de Tours cloture la séance avec une musique celtique !

UN GRAND MERCI AUX ETUDIANTS DU CFMI QUI NOUS ONT OFFERTS CES INSTANTS MUSICAUX !!!